Parlons peu parlons Science

Georges-Louis Leclerc de Buffon (1707 - 1788)

Plus connu sous le nom de Buffon, cet aristocrate français était un naturaliste et un grand vulgarisateur de son époque. Ses théories ont largement influencé les idées de Lamarck (transformisme) et plus tard, de Darwin (sélection naturelle).

Dans sa jeunesse, il parcourt l’Europe et parfait ses mathématiques, ses connaissances en mécanique et en botanique. Le décès de sa mère le ramène à Paris en 1731 où il fait la rencontre d’intellectuels comme Voltaire ou encore Maurepas. Il entre dès l’âge de 26 ans à l’Académie des Sciences.

Dès lors, recevant l’appui du roi Louis XV, il devient responsable du jardin apothicaire royal qu’il s’empresse de transformer en Jardin des plantes qui s’étend encore aujourd’hui sur 24 hectares devant la galerie de l’évolution à Paris.

Enrichissant les collections du jardin, ainsi que ses expériences naturalistes, il écrit entre 1749 et 1789 son œuvre « L’Histoire naturelle, générale et particulière ». Il y expose son point de vue sur le naturalisme ainsi que ses théories sur l’Homme et l’Histoire de la Terre (s’attirant par le même temps les foudres de l’Église).

Pour la classification animale, il utilise l’anatomie comparée, mas sa classification à tendance anthropomorphique (basée sur l’intérêt qu’ont les animaux pour l’Homme) gène d’autres
scientifiques comme Linné qui se veut plus méthodique. Malgré tout, Buffon reste un naturaliste de passion qui posa les bases de l’écologie moderne.

Kévin Tougeron


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 112 / 101744

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les articles  Suivre la vie du site et al.   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License