Parlons peu parlons Science

Quand poisson rime avec scorpion

© Thomas VIGNAUD – CNRS

Non, rien à voir avec l’horoscope. Pterois antennata, plus communément appelé « Poisson-scorpion à antennes » vous regardera pendant une semaine en édito de #3PS.

Ce poisson est doté d’appendices caractéristiques au-dessus de chaque œil ressemblant à des antennes et d’épines libres très longues de couleur blanche au niveau de ses nageoires dorsales et pectorales. Les rayons de ces nageoires ses nageoires dorsales, anales et pelviennes sont équipés de glandes à venin. Et oui, il pique !

Cette espèce évolue dans le lagon et les récifs au large, à une profondeur de 2 à 50 mètres. Le poisson-scorpion à antennes se cache dans les crevasses sous les roches et les coraux pendant la journée et chasse le crabe et la crevette la nuit, généralement à l’affût, en déployant largement ses nageoires pectorales.

Cette photographie fut prise en Polynésie française par Thomas Vignaud, chercheur en Biologie Marine visant à comprendre le comportement des populations de requins.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 73 / 98301

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Science en images  Suivre la vie du site Photoscience  Suivre la vie du site © CNRS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License