Parlons peu parlons Science

Le cerveau amoureux : c’est quoi l’amour ?

Par Evinaa.

De Shakespeare à Baudelaire, en passant par Mickey et Minnie Mouse, l’amour fait partie de notre quotidien. Petit ou grand, personne n’est épargné par la beauté de l’amour. Vous trouvez que l’amour est magique, et croyez que le destin opère entre vous deux ? Disons que ce n’est pas seulement le destin mais également votre cerveau qui se joue de vous et vous fait craquer pour elle ou lui.

Le cerveau d’une personne amoureuse ressemble curieusement à celui d’une personne sous l’influence de drogues. En effet, lorsque vous tombez amoureux, votre cerveau active le système de récompense en augmentant la synthèse de dopamine. Vous voulez passez des heures avec elle ou lui au téléphone, et aucun de vous deux ne veut raccrocher ? C’est la dopamine qui fait son effet, ce neurotransmetteur est également retrouvé chez les personnes ayant une addiction au sexe, à la drogue, à l’alcool ou au jeu. Il est responsable du caractère obsessif, on veut voir son amoureux(-se) le plus souvent possible.

L’autre neurotransmetteur synthétisé est la noradrénaline, c’est lui qui est responsable de l’augmentation du rythme cardiaque, on a le cœur qui palpite dès qu’on l’aperçoit,mais aussi il diminue le besoin de sommeil et d’appétit, il est caractéristique de cet état d’hyperactivité présent lorsqu’on est amoureux. La noradrénaline annule l’effet critique engendré par le néocortex : lors de cette période, il y a une négation des défauts de l’autre, d’où l’expression« l’amour rend aveugle ».

L’amour est un très bon antidépresseur naturel, puisque la molécule impliquée dans la dépression, la sérotonine est diminuée. On constate également la synthèse d’ocytocine, surnommée« l’hormone à câlins ». Lorsqu’on injecte cette hormone à deux souris, on constate le rapprochement entre ces dernières. C’est également l’hormone qui joue un rôle dans le renforcement du lien entre la maman et son petit. L’ocytocine permet de prolonger le lien dans le couple au fil du temps.

L’amour est donc une drogue antidépressive naturelle vous rendant heureux.Toutes ces hormones, neurotransmetteurs synthétisés dans le cerveau amoureux, permettent de tomber et rester amoureux. Il est vrai que passer un certain nombre d’années, avec la routine s’installant, ces hormones et ces neurotransmetteurs se stabilisent ou diminuent. C’est pour cela qu’il est conseillé de casser la routine dans un couple pour pouvoir à nouveau ressentir le plaisir de la dopamine, l’hyperactivité de la noradrénaline, et l’effet antidépresseur de la sérotonine.

Sources scientifiques
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17531984?dopt=Abstract
http://jn.physiology.org/content/94/1/327

Sources de vulgarisation
http://www.bbc.co.uk/science/hottopics/love/
http://content.time.com/time/magazine/article/0,9171,1704672,00.html
http://www.scientificamerican.com/report/valentines-day-science/


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 891 / 139064

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les articles  Suivre la vie du site et al.   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License