Parlons peu parlons Science

KIC 8462852 : la Star de l’automne 2015

samedi 17 octobre 2015 par Rédaction de Parlons peu parlons Science

Par Marion Guillaumin.

Depuis hier la presse s’enflamme à propos de l’étrange luminosité de l’étoile KIC 8462852 : l’hypothèse de l’existence d’une vie extraterrestre fait le tour du Monde. Voir de l’Univers…

Une étude qui a été soumise au Monthly Notices of the Royal Astronomical Society début septembre interroge, préoccupe, et fait la Une des sujets scientifiques depuis deux jours. Une particularité de l’émission lumineuse d’une étoile attise les hypothèses scientifiques ; la dernière de la liste soufflée par les astronomes est celle qui retient l’attention de tous : la vie extraterrestre.

Un petit briefing ?

Située à près de 1500 années-lumière de notre planète, l’étoile KIC 8462852 présente des variations lumineuses atypiques. Les données d’observation relatives à cette étoile récoltées depuis quelques années par le télescope spatial Kepler révèlent des chutes soudaines de la luminosité. En effet, à deux reprises depuis 2011, l’émission a diminué de 20 % en moyenne entre 5 et 80 jours.

Kepler est un instrument qui a été lancé par la NASA en 2009 pour découvrir des planètes extrasolaires. Vous connaissez la méthode dite de Transit ? Elle repose sur la mesure des faibles variations de luminosité d’une étoile lorsqu’une exoplanète passe devant celle-ci. Grâce à cette technique, Kepler a déjà permis, en récupérant ces données, aux bénévoles du projet Planet Hunters (on parle de chasseurs de planètes) de découvrir une centaine d’exoplanètes. Dont KIC et son numéro à rallonge.

Fluctuation de sa luminosité : l’étoile nous fait signe ?
Cette étude pose plusieurs hypothèses autour de ce phénomène assez curieux. Après avoir évoqué des possibles collisions au sein d’une ceinture d’astéroïdes, suspecté une obscurité produite par un nuage de particules de carbone, les scientifiques jugent plus plausible la responsabilité d’une pluie cométaire. En effet, la présence d’une seconde étoile pourrait déstabiliser le nuage de comètes autour de KIC 8462852, entraînant une projection de ces éléments qui influencerait donc l’émission lumineuse.

Quel rapport avec les extraterrestres ?

Malgré cette explication solide et résistante que les auteurs mettent en avant, certains scientifiques ont émis l’idée d’une existence possible de civilisation extraterrestre qui aurait colonisé KIC 8462852. Non non, le chiffre n’indique pas le nombre d’habitants, du calme ! John Wright aurait divulgué cette hypothèse ; il justifierait cette cause non naturelle par la soi-disant existence de mégastructures artificielles, telles que la Sphère de Dyson couramment appelée biosphère artificielle. Imaginez des panneaux solaires géants que des extraterrestres auraient installés autour de l’étoile pour en capter l’énergie.

Bien que l’hypothèse de la pluie cométaire suffise à expliquer ces fluctuations lumineuses de KIC, il semblerait que les auteurs de cette étude souhaitent éclaircir cette éventualité à prendre avec des pincettes de vie extraterrestre via des données récoltées par un radiotélescope pour tenter de détecter des signaux.

Bref, quand la lumière diminue chez KIC ça fait du bruit sur Terre.


titre documents joints

Boyajian et al 2015

17 octobre 2015
info document : PDF
3.2 Mo

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 200 / 97438

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les articles  Suivre la vie du site Rédacteurs réguliers   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License