Parlons peu parlons Science

Slowly ice cream !

jeudi 3 septembre 2015 par Rédaction de Parlons peu parlons Science

Par Marion Guillaumin.

A peine le cornet de glace en main, alors que vous tentez de tenir votre portefeuille à bout de bras, la serviette entre deux doigts tout en réussissant enfin à régler le montant de vos parfums choisis après dix minutes de réflexion face à la vitrine extrêmement diversifiée, votre crème glacée dégouline déjà.
Réflexe humain : le coup de langue.
Idée scientifique : ralentir la liquéfaction de la glace.

Non, non, votre chroniqueuse n’est pas givrée ; elle n’invente rien, c’est une révélation de l’Université écossaise qui vient de présenter ce projet. En effet, les chercheurs de ses laboratoires visent à réussir cette prouesse d’ici trois à cinq ans.

Comment freiner la fonte d’une glace ?
Les scientifiques travaillent ce principe en utilisant une protéine naturelle nommée BSLA, qui fonctionne par adhérence à des gouttelettes de matière grasse et de bulles d’air. Ainsi, elle les rendrait plus stables dans un mélange, ce qui éviterait à la glace de fondre rapidement. Une précédente étude, publiée dans PNAS, avait d’ailleurs démontré la caractéristique hydrophobe de cette protéine BSLA.

Petit bémol pour les becs sucrés, il semblerait qu’avec une utilisation de cette protéine naturelle, les producteurs auraient la possibilité de diminuer la quantité de matière grasse (le sucre est nécessaire pour rendre la saveur perceptible des produits très froids) de leur crème glacée qui pourrait être consommée à des températures plus élevées sans qu’elle dégouline sur vos pieds.

Il faut dire que cela peut être pratique pour les courses dans le coffre. Mais moins funny devant le marchand de glace.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 135 / 148962

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les articles  Suivre la vie du site Rédacteurs réguliers   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License