Parlons peu parlons Science

Cheveu blanc,« messager du temps qui fout l’camp »

jeudi 16 novembre 2017 par Rédaction de Parlons peu parlons Science

Par Marion Guillaumin.

Le front presque collé au miroir, la main dans une mèche et les sourcils froncés à la recherche du maudit cheveu… Mais pourquoi blanchissent-ils ?!

La couleur des cheveux, tout comme celle de la peau, est induite par la mélanine, un pigment synthétisé par des cellules que l’on appelle mélanocytes. Il existe deux types de mélanine produite par ces cellules responsables de la couleur de votre crinière : l’eumélanine de couleur noire/brune et la phéomélanine de couleur jaune à rouge (ie blond et roux).

Je blanchis, c’est normal docteur ?

Un cheveu a une durée de vie d’environ 4 ans. Alors qu’il s’apprête à tomber, un autre pousse déjà pour le remplacer. Or, le stock de pigment n’est pas infini. En effet, après une dizaine de cycles, le taux de mélanocytes présents dans le bulbe du cheveu diminue, ce qui dégrade le processus de pigmentation. Puisque la production de mélanine chute, le cheveu blanchit. C’est pourquoi il n’est pas surprenant que des cheveux blancs apparaissent sur la tête d’un.e trentenaire !

Le mécanisme physiologique est donc bien connu des scientifiques. Cependant, les facteurs pouvant influencer le blanchiment de nos tignasses pourraient être nombreux et font l’objet de recherches en laboratoires pour être mieux identifiés et leurs effets mieux compris. Parmi eux, l’origine génétique a particulièrement intéressé une équipe anglaise à University College London. Elle a publié en 2016 des résultats mettant en avant la prédisposition génétique aux cheveux grisonnants. En étudiant l’ADN de plus de 6000 individus d’origines variées, les chercheurs ont découvert l’allèle IRF4 qui serait lié au vieillissement du cheveu. Ainsi, les cheveux blancs apparaitraient vers 35 ans chez les européens, peu avant la quarantaine chez les asiatiques et vers 45 ans chez les africains.

Et le stress dans tout ça ?

On a tous tendance à dire que le stress provoque le blanchiment des cheveux. A l’heure actuelle,il semble qu’aucune étude scientifique ne révèle un résultat pouvant accuser ce paramètre. Cela semble être une simple idée reçue, ne vous fiez donc pas forcément à l’expression Se faire des cheveux blancs.

BONUS

Article dans The Conversation

*Référence du titre


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 736 / 166051

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les articles  Suivre la vie du site Rédacteurs réguliers   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License